Juppé le jeune

Chronique GMT du 30/11/2016
Malgré sa campagne en grande partie adressée aux jeunes, Alain Juppé n’a obtenu que trop peu de voix aux second tour de la primaire de la droite. Il ne sera pas président. Sans valider le programme ultra libéral de son concurrent (première auto-promo), on peut se demander ce que celui de Péju apportait de vraiment neuf.

Capture d'écran trominion.com

Les fans déçu-e-s pourront se consoler avec les goodies

Ah Juppé ! Il est jeune ! Il est moderne ! Il joue au beer pong et il va enfin nous sauver de Marine Le Pen, de Hollande et même de Fillon tiens ! Finalement, le renouveau c’était Bruno ou c’est Alain ?

Si côté communication  il réussit très bien à faire croire qu’il a un demi-siècle de moins, côté programme économique, il est vraiment moderne, Péju ?  Vous vous en doutez, si je pose la question c’est que la réponse est : pas tant que ça. Oui, à bien y regarder, son programme économique il est ieeeeuv ! Vieux comme Thatcher en 79, vieux comme Balladur en 93, vieux comme…ah oui vieux comme Juppé en 95.

Du coup et si on comparait son programme pour 2017 au plan Juppé de 95 ? Mais si, celui qui a pas été appliqué à cause des manifs et des grèves ! Celui qui a fait descendre Pierre Bourdieu himself dans la rue !  Oui c’est facile de rappeler que c’est vieux, mais ça vaut le coup, vu la propension du néo-libéralisme à faire croire qu’il est tout neuf (je ferai une chronique sur Macron bientôt).

Le Péju quizz

                Puisqu’on aime les jeux et l’interactivité, et qu’on est jeunes et modernes comme Juppé, on va faire un quizz ! Alors je vais citer une mesure et vous avez le choix entre 95, 2017 ou les deux. Vous pouvez jouez à la maison avec nous !

  1. Augmenter les cotisations maladies pour les retraités.
  2. Reculer le départ à la retraite et aligner les régimes privés et publics.
  3. Diminuer les allocations chômage en les rendant dégressives.
  4. Rendre les lois de financement de la Sécu contraignantes (pénaliser les déficits).

Pas facile hein ? Alors c’est vrai, je me suis surtout concentré sur la question de la protection sociale. Mais c’est intéressant de voir que sa vision n’a pas changé en 20 ans : la Sécu c’est toujours un machin qui coûte trop de sous. Rappelons qu’une bonne Sécu c’est aussi des gens moins malades, qui travaillent mieux, qui produisent plus, donc même si on est obsédé par la croissance, en bon libéral, ça peut être intéressant.

Pour faire bonne mesure, M. Juppé, il faudrait cesser de faire croire que les programmes économiques peuvent être réchauffés, même 20 ans plus tard.

Réponses :
1) 95
2) Les deux
3) 2017
4) Les deux

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s